AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Et si on jouait? // Partie II.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité



Invité



MessageSujet: Et si on jouait? // Partie II. Lun 12 Mai - 19:03

Petite Étincelle était passée par le coin des besoins, fronçant son museau suite aux odeurs et s'était enfouie dans la forêt de son clan, à la recherche des Rochers du Soleil. Une fois enfoncée entre les ombres que projetaient les arbres, elle vérifia si sa sœur la suivait. Un nœud lui triturait l'estomac, mais il était hors de question de faire demi-tour. Elle voulait absolument sortir. Elle avait l'impression d'étouffer dans la pouponnière et cette escapade était sa bonbonne d'oxygène. Et elle n'avait pas envie de s'aventurer seule en terres inconnues et puis, de toute façon, il était exclus de faire quelque chose sans Petite Topaze. Elle était donc en tête de leur petite patrouille -qu'elles formaient à deux- la queue levée, ses yeux bleus électrique fouillant chaque recoins de la forêt. Un mélange d'anxiété, de curiosité et d'excitation fourmillait dans ses pattes. Un drôle de cocktail qui donnait naissance à de l'adrénaline. Elle s'extasiait devant l'écorce, la mousse, l'herbe et la terre. Elle gratta un morceau de boue séchée avec sa petite griffe et leva la truffe vers l'astre diurne. Il brillait de tout son soûl et elle s'abreuva de cette chaleur. Ses rayons semblaient la guider, lui dire qu'elle faisait quelque chose de bien. De toute façon, on sera bientôt apprenties, où est le mal de commencer à explorer nos propres terres? Et puis on sera rapides, ils n'auront même pas le temps de se rendre compte de notre absence. Et puis, si maman nous trouve, ça va chauffer pour nos oreilles. C'est comme un entraînement, il faut être discret. Elle n'arrêtait pas de penser ainsi, de se rassurer. Elle avait peur de faire une bêtise. Elle vérifia encore si Petite Topaze suivait avant de paniquer. Elle n'avait pas la sensation d'être aux Rochers du Soleil. Où était le courant d'eau que formait la rivière? Et le soleil qui tape sur le pelage? Face à elles, de colossaux rochers s'imposaient, prisonniers d'herbes hautes. Mais pas question d'avouer qu'elles s'étaient perdues. Plutôt être corvée des tiques des Anciens!
Elle se tourna vers sa sœur:

- Si tu veux prendre la tête, n'hésite pas... Ça... ça ... m'épuise d'être devant.

Elle ne voulait pas qu'on sache qu'elle était en proie à une panique immense. De ce fait, elle ne remarqua pas la bête blanches aux rayures noires qui se tapissait dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Jeu 15 Mai - 10:25

Petite Topaze suivait sa sœur, le pelage gonflé par l'excitation de leur petite balade. Elles essayaient de faire le moins de bruit possible, mais c'était compliqué pour des chatons. Petite étincelle était en tête et elle commençait à être fatiguée, Petite Topaze le devinait à sa façon de respirer.

- Si tu veux prendre la tête, n'hésite pas... Ça... ça ... m'épuise d'être devant.

-d'accord, je prend la tête, mais tu sais, ça ne ressemble pas à ce que les guerriers nous racontent sur les rochers du soleil...


Petite Topaze était en train de réfléchir et elle non plus n'avait pas remarqué le mastodonte noir rayé de blanc qui les observait depuis un petit moment déjà. L'air se fit glacial et la petite chatte se sentait de moins en moins en sécurité, elle avait l'étrange sensation d'être observée tout à coup.

-Petite étincelle, si on rentrait, ce ne sont pas les rochers du soleil qui se dressent devant nous !

Les sifflement des serpents l'alertèrent.

- Nous sommes aux rochers aux serpents ! on ferait mieux de déguerpir avant que maman ou quelqu'un d'autre ne découvre que nous ne sommes plus sagement dans la pouponnière...

Petite Topaze commença à parcourir le chemin du retour à un rythme soutenu quand elle entendit un grondement sourd. Elle dressa l'oreille et tourna lentement la tête; un monstre se dressait devant les deux petites femelles, il était à deux longueur de queues de renards devant elles et ses petits yeux noirs brillaient d'une lueur sanglante. La bête avait envie de sang.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Jeu 15 Mai - 10:56


-d'accord, je prend la tête, mais tu sais, ça ne ressemble pas à ce que les guerriers nous racontent sur les rochers du soleil...

Elle venait de confirmer ses doutes. Elle leva la truffe et huma l'air. Il lui semblait que l'air devenait plus lourd. Il n'y avait pas la fraîcheur de la rivière et son roucoulement. Et, bien que Petite Étincelle n'avait jamais sentit l'odeur des membres du clan de la Rivière, elle ne détecta pas une puanteur inconnue. Une boule se tordit dans son ventre. Quelle idée de moineau! Elles devraient faire demi-tour tout de suite et se mettre au chaud dans la pouponnière.

-Petite Étincelle, si on rentrait, ce ne sont pas les rochers du soleil qui se dressent devant nous !

L'interpellée sourit, elles étaient sur la même longueur d'onde. Mais son rictus s'éteint vite quand le sifflement de serpents tinta dans ses oreilles. Elle écarquilla les yeux et ébouriffa son pelage, n'écoutant pas sa sœur qui avait déduit qu'elles étaient aux rochers aux Serpents. Crotte de souris!
Elle suivit sa soeur sur le chemin, adoptant une démarche pressée mais évitant de courir. Elle ne voulait pas montrer sa peur. Petite Topaze était en tête, mais, pour une fois, elle n'avait pas envie de répliquer. Elle jetait des coups d'oeil nerveux en arrière toutes les cinq secondes et, lorsqu'elle le refit une énième fois, elle se cogna contre Petite Topaze qui s'était arrêté. Elle retint un feulement d'indignation quand une ombre lui fit plisser les yeux. Elle leva lentement la tête et observa la bête colossale qui se tenait debout, menaçante. Un cri étranglé s'étouffa dans la gorge de la chatonne qui commença à courir vers le camp:

- Suis-moi! dit-elle précipitamment à sa sœur.

Et alors que ses pattes dévalaient un chemin terreux, s'abîmant les coussinets sous les feuilles et cailloux, un flash lui traversa l'esprit. Elles couraient vers le camp, le blaireau les suivaient. Il envahirait l'espace et détruirait tout. Elle voulu jeter un furtif coup d’œil en arrière pour voir si sa sœur suivait mais les pas lourds de la bête sanglante se rapprochaient de plus belle. Elle inspira à pleins poumons et s'adressa à Petite Topaze, en espérant qu'elle l'entende et qu'elle n'ait pas trébuché ou cogné contre un arbre:

- Il faut l'amener loin du camp! Mais on ne tiendra pas longtemps comme ça, il faut un plan!

Elle dériva du chemin et, bien que ses poumons étaient en feu et ses pattes en béton, l'instinct de survie la poussait à poursuivre sa course. Elle avait envie de pleurer, de se blottir contre sa mère et de s'excuser de sa bêtise. Maintenant elle savait pourquoi on devait attendre d'être apprenti avant d'explorer le territoire. Elle renifla, malgré sa respiration saccadée et haletante et pria pour trouver une idée.
Revenir en haut Aller en bas

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Dim 1 Juin - 13:01

La petite patrouille cherchait les deux disparues depuis longtemps. Elle avait parcouru une bonne partie des terres du clan. La meneuse bouillonnait de rage, mais était aussi remplie de l'inquiètude qu'éprouve une mère quand ses enfants ont disparus. Arrivés au rocher du soleil, Etoile Tigrée fut frappé par un détail de la plus haute importance. Les chatonnes avaient toujours voulus aller au rocher du solel ! Mais comme elles n'étaient jamais sorties du camp Petite Etincelle et Petite Topaze avaient très certainement pris la direction des rocher au serpents ! Cette hypothèse glaça d'effroi la meneuse. Mais c'était la seule envisageable ! Elle dit d'une voie forte :
-Demi-tour ! JE sais où elle sont ! Suivez moi ! Il faut nos dépêcher ! Sinon il sera trop tard...
Sur ces mots la meneuse et les quatre autres guerriers rebroussèrent chemin. La meneuse ne donna aucune explication sur l'endroit où ils allaient.Elle avait trop peur de perdre ne serait-ce qu'une seconde en bla-bla inutile. Arrivé là-bas, il n'y avait personne... Etoile Tigrée refusa quand même d'abandonner. Tout à coup elle entendit un miaulement familié. Elle tendit l'oreille et en entendit un autre.... Finalement elle reconnu clairement ces miaulements.. C'était ceux de ses filles ! Et elles était en danger ! Mais où étaient-elles..... Quand tout à coup elle vit les fourrés s'agiter et un autre miaulement se fit entendre :
-Il faut l'amener loin du camp! Mais on ne tiendra pas longtemps comme ça, il faut un plan!
Petite Etincelle ! Elles étaient poursuivit par quelque chose de plus gros qu'elles ! Etoile Tigrée appela alors :
-Petite Etincelle ! Petite Topaze ! C'est moi ! Vous m'entendez ?
La meneuse savait que s'était risqué. Mais elle s'en fichait complètement ! Elle avait retrouvé ses filles !
La chatte attendit quelques instants pou entendre un réponse... Rien ! Quand le meneuse se retourna pour s'adresser aux guerriers, un sifflement aïgue parvint à ses oreilles.... Un serpent les observait. Il fallait s'en aller au plus vite. Elle murmura :
-Il faut que nous partions..... Retournons au camp... Vite ! Je sais comment retrouver les filles !
Les guerriers se retournèrent et coururent en direction du clan, suivant Etoile tigrée pour sauver les chatonnes en danger.....

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Dim 1 Juin - 21:23

Petite Étincelle reniflait bruyamment et un miaulement aigu traversa sa gorge lorsque son coussinet s'enfonça dans un caillou. Ses pattes commencèrent alors à devenir lourdes et son souffle manquant. Puis, soudain, l'espoir surgit là où elle s'y attendait le moins:

-Petite Étincelle ! Petite Topaze ! C'est moi ! Vous m'entendez ?


Oh que qui elle l'entendait! Mais les grognements intempestifs du blaireaux lui coupait la voix et elle n'arriva pas à articuler à un mot. De plus elle n'avait pas la force de dire quoique ce soit. Mais si Etoile du Tigre était là, alors elle avait saisi le danger. Sa mère avait toujours eu le bon instinct maternel, ce qui rassura Petite Étincelle. Elle regardait furtivement les alentours, la douleur dans ses coussinets devenant si intense qu'elle finit par devenir comme irréelle. La peur la camouflait.
Puis l'espoir diminua pour disparaître quand la chatonne se rendit compte que au fur et à mesure que le temps passait, il n'y avait plus la présence de sa mère. Bien que blessée de cet abandon, Petite Étincelle eu un regain d'énergie. Sa mère les prenait pour des idiotes et des incapables? D'accord, elles allaient lui prouver le contraire. Il était temps de vérifier si les blaireaux étaient vraiment des idiots.
Ignorant si sa sœur la suivait toujours, Petite Étincelle la héla tout de même:

- Suis-moi! Et... Et fais ce que je fais!

Elle pria pour que Petite Topaze la suive correctement et rejeta la tristesse qui la submergea en imaginant sa grande sœur dans la mâchoire de la bête. Elle accéléra l'allure comme elle le pouvait, fonçant droit sur un arbre et, au dernier moment, vira sur la droite afin que, dans l'élan, le blaireau se cogne contre le tronc et s'assomme. Elle ne vérifia pas l'état de la bête et se retourna furtivement, le cœur serré, pour voir si sa sœur était toujours là, car, sans elle, elle se sentait vide.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Lun 2 Juin - 12:51

Les coussinets de Petite Topaze étaient irrités et ils la faisaient souffrir.

- Suis-moi! Et... Et fais ce que je fais!

Petite Topaze suivit sa sœur dans les moindres mouvements qu'elle faisait et, comme elle, vira au dernier instant vers la droite de l'arbre, cependant elle se prit les pattes dans une racine et s'écrasa mollement sur le sol, à une longueur de queue de renard du blaireau. au moins, elle était vivante. Elle se retourna pour vérifier que le bête soit bien assommée et traîna la patte vers sa sœur, s'efforçant à reprendre son souffle. La fourrure du petit félin était gonflée et pleine de terre.

-c'est bon petite étincelle, je suis pas morte ! par contre on va se faire arracher les yeux par maman... suis moi.  

Petite étincelle devait certainement être aussi fatiguée qu'elle, alors la petite chatte fit en sorte de ne pas aller trop vite, elle allait aussi vite que ses pattes voulaient bien.
Elles avaient survécu à une attaque de blaireau !! le cœur de Petite Topaze allait exploser, elle entendait le sang taper dans ses tempes et l'air traverser ses poumons. Les deux chatons étaient en vie !!

-rentrons.

La voix de Petite Topaze était plus dure, plus rigide, elle avait envie de rentrer et elles allaient se dépêcher toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Dim 15 Juin - 13:32

Sur le chemin qui conduit au clan un guerrier se risqua à poser une question :
- Etoile Tigrée ? Comment allons nous retrouver tes filles ?
-Tout simplement en rentrant au camp !
-Je ne suis pas sur de te suivre .. Nous rentrons au camp pour les retrouver ?
Oui c'est cela.
Le guerrier perplexe ne parla plus. Au bout de quelques instants la petite patrouille arriva au abord du clan. La meneuse donna l'ordre de s'arrêter et d'attendre. Puis, tout à coup de petite boules de poiles pas plus grandes que des chatons firent leur apparition. Petite Topaze et Petite Etincelle. Petite Topaze était en tête; Elle dit d'une voix ferme :
-rentrons.
Après cela, elles disparurent dans les fourrés Etoile Tigrée chuchota alors :
-Bien. Rentrons le plus vite possible. Mais faisons quand même en sorte de les talonner pour arriver après elles.
C'est se que fit le petite troupe. Ils arrivèrent enfin au clan. Peu après les deux chatonnes. Quand Etoile Tigrée vit ses filles, un grand soulagement parcouru la meneuse. Mais aussi une grande colère. Elle dit d'une voix forte :
-Petite Etincelle, Petite Topaze... Pouvez m'expliquer... Pourquoi vous êtes sorties du camp ? Alors que je vous l'avais formellement interdit ?
La meneuse s'approcha de ses filles. Ses yeux lancés des éclaires. Quand elle arriva à leur hauteur, les chatonnes recevirent un coup de patte chacune sur la tête. LA meneuse les regardant l'air grondant pendant plusieurs secondes. Puis elle se frotta au deux petites intrépides. Etoile Tigrée dit au bout d'un moment sur un ton plus doux :
-Ne refaites jamais ça d'accord ? Même si vous êtes presque pardonnées par le faite que vous soyez en vie, vous serait quand même punis. Vous nettoyerais la tanière des anciens. MAis chacune votre tour ! c'est compris ?
La meneuse s'était calmée. Retrouver ses filles en était la cause.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



Invité



MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Dim 15 Juin - 15:42

Quel soulagement en voyant sa sœur vivante! Sa petite voix lui avait manqué et Petite Étincelle eut même un petit sourire en la voyant trébucher. Elle avait envie de lui sauter dessus et la garder contre elle, trop heureuse d'être vivante, mais ça ne lui ressemblait pas. Et puis, elle n'avait pas l'habitude de faire des câlins.

-rentrons.

La cadette acquiesça et laissa son aîné prendre la tête. Elle avait les pattes en coton et n'avait qu'une envie: dormir comme une larve contre sa mère, bien au chaud dans sa pouponnière, sur son petit nid. Sa mère... Aïe, si elle l’apprenait, elle allait les tuer. Pire, elle allait leur dire d'enlever les tiques des anciens. La galère...
Elle baissa la tête, ayant l'impression de reculer alors qu'elle avançait pour le camp, réfléchissant à une excuse, un plan, n'importe quoi, et priant pour que personne n'ait remarqué leur disparition. Elle reconnut rapidement le chemin terreux qui amenait au camp et l'odeur familière des membres du clan du Tonnerre. Un soulagement intense la parcourut tout comme un éclair de détermination. Elles venaient d'affronter un blaireau! Elles avaient survécus à une expédition en territoire inconnu! Elle gonfla le poitrail, honteuse, certes, mais également fière de revenir sans presque aucune blessure! Plutôt quelques égratignures par-ci, par-là. Mais rien de grave. Elle leva les oreilles, aux aguets. Puis, la voix puissante de sa mère dans son dos la fit sursauter et ses poils retombèrent sur son pelage immédiatement.

-Petite Étincelle, Petite Topaze... Pouvez m'expliquer... Pourquoi vous êtes sorties du camp ? Alors que je vous l'avais formellement interdit ?

Petite Étincelle se posta face à sa mère et tenta de soutenir son regard avant de la baisser presque aussitôt. Oui, elles avaient désobéis, et c'était mal. Elle gratta le sol terreux avec sa griffes, cherchant quelque chose à répondre. Elle les voyaient déjà condamnées à être chatons toute leur vie alors que Petite Étincelle n'aspirait qu'à une chose: devenir la meilleure guerrière de tout les temps. Elle plissa les yeux et se figea en recevant un coup de patte et s'étonna face au ton plus doux de sa mère :

-Ne refaites jamais ça d'accord ? Même si vous êtes presque pardonnées par le faite que vous soyez en vie, vous serait quand même punis. Vous nettoierais la tanière des anciens. Mais chacune votre tour ! c'est compris ?

La sentence n'était pas si terrible finalement. Finalement, Petite Étincelle fit un pas, prit une profonde inspiration non seulement pour s'armer de courage, mais également pour contrôler ses tremblements. Elle osa planter ses yeux brillants dans ceux de sa mère:

- Nous sommes sincèrement désolées d'être sorties. C'est moi qui ai demandé à Petite Topaze de sortir avec moi parce que...

Elle regarda à nouveau le sol, comme pour se motiver et reprit d'une voix forte:

- ... Parce que j'en ai marre. J'étouffe dans la pouponnière. J'en ai marre de vous voir sortir et raconter ce que je ne connais pas. Moi aussi je veux patrouiller et partir affronter d'autre clan, remettre celui du Vent à sa place parce qu'il a pris notre gibier par exemple! Mais non, je suis bloquée ici et... (elle déglutit, regardant à droite, à gauche, ne sachant comment finir) Et je veux devenir rapidement une puissante guerrière, comme toi Etoile Tigrée. Moi aussi je veux avoir ma place dans le clan...

Elle baissa la tête, honteuse de s'être énervée de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Et si on jouait? // Partie II. Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas

Et si on jouait? // Partie II.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Terres :: Les Rochers aux Serpents-