AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Romance au Weston College

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Romance au Weston College Dim 11 Jan - 18:12

Voici donc ma nouvelle histoire ! J'espère qu'elle vous plaira comme l'autre ! Pour info, le Weston College est un établissement scolaire dans Black Butler -manga-. C'est donc une histoire qui se passe dans le monde de Black Butler !
Certain d'entre vous ne comprendront pas tout mais pas de panique ! JE vais vous faire une brève présentation des personnages principaux et récurrents présents dans mon histoire en vous indiquant les quels sont dans le manga les quels j'ai inventés ! Voilà ! Donc Bonne Lecture !

-Présentation-

Nolarine Kelvin inventée :

Généralités : Jeune fille de bonne famille désinvolte et bornée. Elle est dans la Purple House, "maison" du collège où sont placés les élèves doués dans une discipline artistique. Elle a 17 ans et est donc en 5ème année dans la purple house. C'est le deuxième élève le plus important du dortoir car elle est le "Fag" de Grégory Violet le "Préfet" et donc élève le plus important de la "maison". Nolarine éprouve des sentiments bien plus fort que du respect pour se dernier et semble troublée en sa présence.

Dans sa tête : Nolarine est extrêmement têtue et bornée. Personne ne peux lui faire entendre raison si ce n'est Violet. En compagnie de ce dernier, la jeune fille est très calme et ne parle que pour dire le nécessaire. Très intelligente, elle est également plutôt douée en cuisine se qui fait qu'elle se prépare elle même ses collations. Son plat préféré, la tarte aux myrtilles.

Et son physique : La jeune fille est de taille moyenne avec disons le, des formes plutôt généreuses sans non plus être excessives. Ses cheveux sont court ,avec deux mèches lui arrivant au niveau de la poitrine sur le devant,et couleur flamme. Ses yeux sont verts prairie et très expressifs. Sa peau pâle presque blanche fait des envieuses parmi les filles.


Grégory Violet dans le manga :

Généralité : Violet est âgé de 18 ans et est le "Préfet" de la purple house. Il est respecté de tous dans la purple house et craint des autres « maisons ». Il semble beaucoup aimer Nolarine son « Fag » et porte une attention toute particulière à la jeune fille. Violet et aussi très doué en dessin.

Dans sa tête : C'est un jeune homme très sombre et pas très ouvert aux autres. Il n'est pas très avenant et préfère rester seul. Ses idées sont très catégoriques et ne souffre aucunes réflexions. La présence de Nolarine semble l'apaiser et le rendre plus vivable. Qu'on se le dise, malgré ses très bons résultats qui restes stables, il préfère nettement dessiner plutôt qu'étudier.

Et son physique : De grande taille et plutôt mince.  Sa peau est blafarde et son look tirant sur le « gothique ». Son visage est la plupart du temps caché sous la capuche de sa cape. Mais dessous, se cachent des cheveux noirs ébène avec une mèche blanche sur le devant et des yeux légèrement cernés qui lui donne une expression « rien-à-foutiste ».

Undertaker dans le manga :
Présentation complète : C'est un croc-mort ami de Nolarine qui s'incruste régulièrement dans le Weston College. Ses cheveux sont gris clairs presque blancs et très longs. On peut lui donner entre 30 et 35 ans car on ne connaît pas son véritable âge. Extrêmement attaché au fait de rire il prend tout à la légère et semble insouciant mais il cache en vrais une redoutable intelligence.





Je vais poster le début de l'histoire dans un message à la suite pour éviter de surcharger celui là !!

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 


Dernière édition par Etoile Tigrée le Dim 11 Jan - 18:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Coeur des anges



Admine
Lieutenante



Messages : 633
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Raven
Avertissements : // 0 //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Dim 11 Jan - 18:14

Et alors Titi ce lança dans les histoires d'amour à l'eau de rose ... Soyaient près car cette histoire promet d'être sanglante... Ha ! Il n'y a pas mon personnage ♥

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Le sourire n'est qu'une façade dissimulant le mépris"



un plus :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Dim 11 Jan - 18:43

C'est même pas à l'eau de rose ! Toi qui connais l'histoire tu sais ce qu'il se pas ! ^^
Et je n'ai pas mis Luna car comme c'est ta propriété mentale je n'ai pas envie d'avoir des ennuis ! ^^

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Dim 11 Jan - 19:51

Première parttiiiie !

Levée depuis maintenant six heures, Nolarine s'affairait dans le bureau du préfet. Il fallait qu'elle est finit de remplir tout un tas de dossier avant que Violet ne revienne de cours. Après, il l'aiderait pour ses leçons. En tant que Fag, elle devait faire tout ce que lui disait le jeune homme mais ce dernier devait l'aider dans ses devoirs et ses leçons. C'était un service donnant-donnant. Nolarine venait de finir de remplir toutes les feuilles quand il arriva dans le bureau. La jeune fille se redressa vivement et dit en essayant d'articuler le plus possible :
« Bonjour, Violet. Votre matinée c'est bien passée ? »
Il tourna la tête vers elle et lui sourit en répondant :
« Oui merci. Et toi ? Tu n'as pas trop peiné pour tout faire ?Si tu le souhaite je peux t'aider la prochaine fois.
-Euh... Non, non merci ! C'est à moi de faire cela, en tant que fag...
-Tu vas finir par te surmener. Pense à te ménager un peu de temps en temps d'accord ?
-Oui... J'y penserais... »
Violet se leva de sa chaise et se plaça devant la jeune fille. Elle rougit et baissa les yeux. Il frotta les cheveux de Nolarine avant de relever sa tête et de lui demander sur quelles leçon elle avait du mal. La jeune fille lui expliqua et  tous deux se mirent à travailler.
Plus tard, Nolarine était en train de rêvasser en cours. Pour la première fois, il lui avait passer la main dans les cheveux. Pour la première fois, elle avait pus sentir sa peau froide sur la sienne. Ses mains étaient si froides. Mais cela avait contribué à ne stopper cette chaleur sur ses joues rouges. A ce moment là, la jeune fille avait eu envie de lui prendre les mains et de les serrer pour les réchauffer et de dire au jeune homme combien il comptait pour elle. Elle repenser à chaque détails de ces quelques secondes de pur bonheur. Mais elle savait aussi qu'aussi agréables fussent ces instants, ils ne se reproduiraient pas. Nolarine sentit alors quelque chose sur son bras gauche. La jeune fille tourna la tête et vit une main sur son bras. Elle se mit à penser qu'il sagissait de Violet mais elle vit à la place Alexander son meilleur ami qui la secouée pour ne pas que le professeur se rende compte qu'elle ne suivait pas le cours. La jeune fille le remercia avec une pointe de déception dans la voix. Il fallait qu'elle arrête de se faire des films. Le son de la cloche retentit soudainement. Tous les élèves de sa classe, dont elle état la seule fille, se levèrent brusquement et partirent en courant direction le dortoir. Seul Alexander l'attendait. Quand Nolarine fût debout il lui demanda nonchalamment :
« Tu penser à quoi tout à l'heure ? Tu avais absente et triste à la fois »
Nolarine adorait Alexander mais elle le trouver un peu trop curieux de temps en temps. Que pouvait elle répondre à ça ? Il ne fallait surtout pas qu'il découvre ses sentiments. Tout en parlant, ils étaient sortit de la salle. Quand l'adolescente aperçut au bout du couloir, un espoir de ne pas répondre à la question de son ami. Violet approchait et la demoiselle savait qu'elle allait devoir le suivre pour aller jusqu'au Belvédère du Cygne endroit où les quatre préfets ainsi que leurs fags respectifs se réunissaient plusieurs fois par jour.
« Ah ! Désolé mon petit pote mais là je dois y aller ! Je répondrais à ta question plus tard si j'y pense ! Salut ! A tout à l'heure !
-Tu as toujours de bonne excuse ma vieille... Bon aller à plus ! Tu n'y coupera pas ça je te le jure ! »
L'adolescent regarda son amie s'éloigner vers le préfet en trottinant avant de se diriger vers le dortoir.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Ven 16 Jan - 19:10

Fouite !

Après une bonne heure au Belvédère du Cygne, Nolarine rentra dans le dortoir. Il était tard et Violet lui avait permis de ne pas participer au thé de minuit pour ce soir et le soir du lendemain. Etant la seule fille du dortoir des cinquièmes années, elle attrapa sa chemise de nuit et alla se changer dans la salle de douche. Là, elle sentit des larmes lui rouler sur les joues. Elle ne savait pas pourquoi mais elle pleurait. Alexander surgit soudain dans l’entrebâillement de la porte de la salle des douches. Heureusement, Nolarine avait finit d'enfiler sa nuisette. Le jeune homme demanda alors inquiet :
« Ca va 'Larine ? Qu'est-ce qui se passe? »
Nolarine sursauta avant de se tourner vers lui. Le grand brun était torse nu. Pas très réglementaire mais il ne supportait pas de dormir avec le pyjama de l'école, il en enlevait le haut. La réponse de l'adolescente fût entrecoupée de reniflement et de hoquet de pleure :
« Rien rien... Mais dis moi, tu espionne les filles pendant qu'elles se changent toi maintenant ?
-Mais non ! J'étais partis aux toilettes ! Et que je suis revenu je t'ai entendu et ça m'a inquiété.. Mais comme je vois que tout va bien je retourne me coucher. »
Il tourna le dos mais la jeune fille couru vers lui et lui agrippa la main. La demoiselle se blottit contre le bras musclé du brun ébouriffé et lui dis avec une petite voix :
« Ne me laisse pas toute seule s'il-te-plaît.. J'ai besoin de compagnie... Et de lui... Mais il ne peut pas venir donc, reste avec moi je t'en pris...
-Nolarine... Je veux bien rester si tu veux... Mais dis moi juste une chose.. « Lui » c'est bien le jeune homme auquel je pense ? »
Elle sursauta, se plaqua contre son torse et se remit à pleurer de plus belle. Alexander avait deviné. Nolarine savait qu'il pensait à Violet. Même si elle ne lui avait pas dit, comme l'adolescent était très perspicace, il avait deviné qu'elle aimait profondément Violet et que cela lui détruisait le moral. Le brun la serra dans ses bras pour la réconforter. Il n'en était pas amoureux mais il la considérait comme sa petite sœur. Alexander avait était admis dans l'école à quatorze ans mais on l'avait placé en première année et pas en deuxième car il avait quelques difficultés. Quand la jeune fille eu finit de pleurer, elle voulut retourner au dortoir par ses propres moyens mais, voyant bien qu'elle n'était pas en état, son ami la souleva et la porta jusqu'à son lit. Quand il la posa, elle le remercia et l'embrassa sur la joue. Mais l'adolescent ne partit pas pour autant. Il la borda et resta en lui tenant la main jusqu'à se qu'elle s'endorme.
Nolarine se réveilla brusquement. Elle gratta une allumette l'approcha de sa montre à gousset. Les aiguilles indiquaient que le jour était encore loin et pourtant, une lumière orangé inondée le couloir. Un feu ! Le dortoir prenait feu ! Elle éteignit son allumette et cria :
« Tous !! Debout !! Il y a un feu ! La Purple House Brûle ! »
Tout le monde étant levé, les professeurs débarquèrent en trombe et conduire tous les élèves vers la sortit. La jeune fille s'habilla en vitesse. Il fallait qu'elle prévienne Violet. Elle ne pouvait pas se permettre de le laisser mourir. Sans lui, elle perdrait la raison et finirait par mourir de folie. Elle couru vers le bureau mais celui-ci était vide. Mais où était-il ?! Nolarine paniqua quand elle entendit son nom. Violet l'appelait. Elle reconnaîtrait sa voix entre mille. L'adolescente couru mais elle n'eu pas le temps d'atteindre la silhouette du préfet. Nolarine trébucha sur une morceau de bois tombé et tomba à plat ventre sur le sol. Le choc fut si volent qu'elle en eu le souffle coupé. Elle eu juste le temps de voir Violet se ruer vers elle puis, se fût le trou noir.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baie Sauvage



Modo
Guerrière



Messages : 2060
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 13
Autre(s) compte(s) : Fleur de Cerise ♡
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Ven 30 Jan - 16:43

J'aime beaucoup l'histoire, mais je n'ai pas compris ce qu'était un "préfet"... ^^'

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••



Spoiler:
 

Spoiler:
 


https://i57.servimg.com/u/f57/18/40/81/74/forsau10.jpg
https://i57.servimg.com/u/f57/18/73/60/30/42487910.jpg
                    ♥♥♥Merci les n'amies !♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Ven 30 Jan - 18:21

Alors un préfet c'est l'élève de dernière année le plus important de toute la maison. C'est à lui que vont se plaindre et ensuite le préfet relait tout au proviseur !
Voilà voilà ! Demande si tu as d'autre question ! ^^
Et marfi beaucoup !

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Baie Sauvage



Modo
Guerrière



Messages : 2060
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 13
Autre(s) compte(s) : Fleur de Cerise ♡
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Sam 31 Jan - 18:45

Ah d'accord ! Merfi beaucoup ! :3

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••



Spoiler:
 

Spoiler:
 


https://i57.servimg.com/u/f57/18/40/81/74/forsau10.jpg
https://i57.servimg.com/u/f57/18/73/60/30/42487910.jpg
                    ♥♥♥Merci les n'amies !♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Dim 1 Fév - 18:51

Fuite again
Quand elle se réveilla, la jeune fille se trouvait dans un lit à l’infirmerie. Ses deux bras étés bandés ainsi que sa jambe droite. Certainement brûlés et sa cheville tordue. Sur sa droite, elle vit Alexander. Il la regardait souriant. Combien de temps avait-il veillé sur elle ?
« Salut 'Larine ! Ca va mieux ?
-salut Alex... Oui ça va mieux ! Ma cheville me fait mal mais sinon ça va.
-Tu nous a fait une belle frayeur ! Tu aurais vus Violet ! Il était dans un état ! Il est passé au moins quatre fois en cinq heures ! En plus il restait longtemps à chaque fois...On dirais qu'il tiens vraiment à toi... »
Nolarine écarquilla des yeux grands comme des soucoupes. Violet était venu pour la voir ! Ca signifiait qu'il se préoccupait d'elle finalement. Qu'il n'était pas simplement gentil pour lui paraître agréable. Alexander enchaîna :
« D'ailleurs, il compte revenir après son cours. Je lui dirais que tu es réveillée comme ça vous pourrait échanger.
-Oui merci. J'espère que j'aurais quelque chose à lui dire ! J'aurais l'air moins bête !
-Tu n'auras pas l'air bête Petite sœur »
Il l'appelait souvent comme ça bien que ce liens était purement fictif. L'adolescente savait que ce surnom lui était réservé quand il voulait la réconforter où l'encourager. Il continua :
« Il faut que j'y aille, notre prochain cours va bientôt démarrer. Je peux te laisser seule dix minutes le temps qu'il arrive ?
-Non c'est bon ne t'inquiète pas Grand-frère.. Merci d'être passé me voir, à tout à l'heure »
Le grand brun se leva de sa chaise, ébouriffa les cheveux de Nolarine et partit.
Dix minutes plus tard, la demoiselle vit arriver l'objet de toute son attention.  Violet était rentré dans la grande salle. Il s'approcha du lit d'hôpital et s'assit dessus. Il retira sa capuche et s'adressa à la jeune fille :
« Bonjour Nolarine.. Heureux de te revoir consciente. Tu n'as pas trop mal ?
-Bonjour Violet... Ca va j'ai mal à la cheville mais ça va sinon... Ne vous en faites pas..
Laisse tomber le vouvoiement s'il-te-plaît... »
Il se rapprocha d'elle et la pris dans ses bras. Ne sachant plus quoi faire, Nolarine resserra ses bras autour de lui. Sans bouger pendant plusieurs secondes, la jeune fille savourer ce moment. Les larmes commencèrent à lui montèrent aux yeux. Nolarine les laissa couler. Comme elle pleurait, Violet se redressa et lui passa une main sur le visage. Elle la retint sur sa joue avant qu'il l'enlève. Violet lui demanda :
« Qu'est-ce qu'il ne va pas ? Je t'ai fais mal ? Dis moi.
-Non non rien ne t'inquiète pas.. Je suis juste tellement heureuse. »
Cette fois, il lui sourit retira sa main et au lieu de simplement l'étreindre il l'embrassa. L'adolescente se laissa faire. Elle le reprit dans ses bras. Ils continuèrent de s'embrasser. Une infirmière les surpris en entrant dans la salle.
« Oh euh... Euh... Excusez moi ! Je venais juste pour dire à mademoiselle Kelvin qu'elle pourrait sortir de l'infirmerie dès ce soir. Nous allons faire encore quelques test pour nous assurer que tout va bien et vous pourrez aller dormir dans votre dortoir ce soir et retourner en cours demain !
-Bien ! Je vous remercie madame ! »
Violet se pencha vers Nolarine et lui chuchota :
« Ce soir tu viens dormir avec moi. Tu connais le chemin de toute façon. On se revoit tout à l'heure. Je t'aime »
La jeune fille rougit avant de rigoler et de répondre :
« D'accord j'y serais, à ce soir. »
Elle approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa avant de le laisser partir. L'infirmière le regarda partir avec une expression d'incompréhension. Elle s'approcha de sa patiente et lui demanda :
« Euh.. Vous et Monsieur Violet.. Vous... »
Nolarine pouffa en guise de réponse laissant la pauvre infirmière totalement perdue.
Le soir venue, la jeune fille retrouva Alexander au réfectoire. Elle s'assit en face de ce dernier qui devina les événements passés. Ils parlèrent de tout et de rien avant qu'il n'aborde le sujet :
« Visiblement ça c'est bien passé entre vous deux !
-Bien vus Alex !
-Si bien que ça ?!
-D'après toi gros bêtat ! »
Nolarine riait pendant qu'Alexander assimilé l'information en directe.Ils continuèrent le repas en rigolant. L'heure du couché arriva. Lorsque la demoiselle pris sa chemise de nuit pour partir, son meilleur amie l'arrêta et lui demanda pourquoi elle se dirigeait par là alors que les douches étaient de l'autre côté, celle-ci détourna son regard l'air coupable. Quand il eu compris il lui sourit l'air complice et la laissa filer après lui avoir fait jurer de ne pas faire de bêtises.
Elle arriva vite dans le bureau de Violet. En tant que fag de se dernier, elle connaissait parfaitement le chemin pour s'y rendre. L'intérieur de la pièce n'avait également pas de secret pour elle. Nolarine ouvrit la porte à la gauche de la grande armoire d'ébène et continua dans le petit corridor. A l'embouchure du couloir, il y avait une lumière chaude provenant de lampe allumées dans la salle au bout. Quand la jeune fille arriva dans la chambre, celle-ci était vide. Nolarine fit un tour complet sur elle même pour voir si l'une des deux portes de la chambre s'ouvrait. Comme rien ne bougeait, elle s'avança vers le grand lit et s'assit. Cela l'arrangeait un peu que Violet ne soit pas là. Comme ça, elle pourrait se changer sans se cacher. Mais alors qu'elle eu finit d'enfiler sa chemise de nuit, la porte de la salle de bain reliée à la chambre s'ouvrit et Violet apparue dans l'embrasure de la porte. Il fût surpris de voir que Nolarine était déjà arrivé mais sourit et s'approcha d'elle.
« Tu es en avance dis moi ! »
lui dit-il en l'attirant à lui pour la serrer dans ses bras. L'adolescente passa ses bras autour du cou du préfet et lui répondit.
« C'est vrais ! Cela doit te faire drôle ! En six mois je n'ai pas étais fichu d'arriver à l'heure et aujourd'hui je suis en avance !
-Oui et d'ailleurs tu aurais dû recevoir des « Y » pour cela ! Tu as de la chance Nolarine ! »
La jeune fille rigola à l'attente de ces mots. Maintenant elle comprenait pourquoi elle n'avait jamais reçu de « Y »de sa part. Par contre ses professeurs ne s'en privaient pas. Au bout d'un moment, Violet regarda la jambe de la jeune fille. Il lui demanda :
« Ca va pour ta cheville ? Tu n'as pas trop peiné pour marcher pendant la soiré ?
-Non ça va ne t'inquiète pas ! C'est presque guéri ! »
Le jeune homme lâcha la main de l'adolescente, attrapa son t-shirt et l'enfila. Nolarine rougit tout à coup. Elle venait de remarqué qu'en sortant de sa salle de bain, Violet ne portait que son pantalon. Le jeune homme prit un livre qui se trouver sur la table, s'assit sur le lit et commença sa lecture. La demoiselle se dirigea également dans vers le grand lit, se glissa sous la couverture et se rapprocha du jeune homme qui passa son bras autour d'elle. Nolarine posa sa tête sur le haut de son torse et lui demanda à mis-voix :
« Qu'est-ce que tu lis ?
-L'autobiographie d'un écrivain qui m'a toujours fasciné. Pourquoi ?
-Pour rien, pour rien.. Tu peux lire à voix haute s'il-te-plaît ? »
Violet sourit pendant que la jeune fille se calait contre lui. Il lui caressa les cheveux avant de commencer sa lecture à voix haute. Nolarine ferma les yeux et s'endormit au sons de la voix du jeune homme qui lisait.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Etoile Tigrée



Co-fondatrice



Messages : 1030
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 16
Autre(s) compte(s) : Fleur d'Orchidée et bientôt Petite Lune
Avertissements : //
MessageSujet: Re: Romance au Weston College Sam 2 Mai - 16:23

ET mouci la partie chuivante
Le matin arriva vite. Quand il se réveilla, Violet vit qu'ils n'avaient pas bougé depuis le moment où il s'était endormi. Nolarine avait seulement remonté un peu sa tête mais c'était tout. La jeune fille se réveilla quasiment en même temps. Elle souleva sa tête et embrassa le préfet.
« Salut. Tu as bien dormis ? Je n'ai pas était trop gênante ?
Salut Nolarine. Ne t'inquiète pas j'ai très bien dormis !
Après les préparatifs matinaux des deux adolescents, ils se rendirent au réfectoire. Nolarine laissa Violet se rendre avec les autres sixièmes année et elle rejoignit Alexander à leur table habituelle. Il l'accueillit avec un grand geste de la main et la questionna sur la soirée et la nuit passées. Entre deux éclats de rire des deux amis, un surveillant venait leur dire de faire moins de bruit. Au bout d'un moment ils eurent tous les deux un « Y ». Rien à faire, ils continuaient de rire aux éclats. Violet lui aussi était absent. Les autres avaient beau essayer de lui arracher quelques mots, rien ne sortit de sa bouche si ce n'est un « Ca suffit avec vos questions ! Je vais vous coller des « Y » à tous ça va vous faire passer l'envie de tout savoir de moi ! ».
La semaine passa tranquillement quand arriva le jour du bal de préparation du festival de juin. Seul moment où les femmes et jeunes filles non inscrite au collège pouvaient rentrer ans l'enceinte de l'établissement. Au Belvédère du Cygne, les préfets et leurs fags respectif en discutaient. Redmond, le préfet de la red house, se réjouissait de pourvoir danser avec tant de jeune femmes, Greenhill, préfet de la green house, soutenait que la danse n'était pas pour des hommes aussi sportifs que ceux de son dortoir, Bluer, de la blue house, ne disait rien au sujet de danser et Violet rabâchait que dansait lui donnait le tournis et qu'il ne supportait pas la danse, ce qui faisait pouffer Nolarine, qui, régulièrement, se prenait un léger coup de coude pour ne pas que les autres préfets et les autres fags découvrent leur relation avant le bal, où là, ils seront obligés de se montrer ensemble. Mais pour le moment, tous deux ne souhaitaient pas que l'ont découvre leur liens.
L'après-midi, les jeunes filles avaient le droit de sortir pour aller s'acheter une robe de bal pour le soir. Nolarine faisait partit du groupe. Les filles passèrent leur après-midi à écumer les rues de Londres dans l'espoir de trouver LA robe qui leur conviendrait. Nolarine trouva vite la sienne. Une belle robe noir et violette avec de la dentelle au niveau du décolleté, des manches, de la ceinture et en bas. Elle rentra rapidement au dortoir avec une amie, Liria. Elle passèrent le reste de la fin du temps libre ensemble.
L'heure du bal arriva vite. Avec Liria, elle se retrouvèrent et se changèrent ensemble. Nolarine hésitait à sortir de la salle des douches où elles étaient. Liria la poussa hors de la salle et la traîna jusqu'à la salle de bal. Là, elle laissa Nolarine pour aller rejoindre son cavalier. Les danses n'avaient pas encore commencer et l'adolescente s'assit sur une chaise en attendant que Violet arrive. Du coin de l'oeil elle aperçut que des hommes la regardaient et discutaient entre eux en la désignant. Cela avait le don d'exaspérer la jeune fille. Enfin, les préfets firent leur entrée. Ils furent accueillis par un tonnerre d'applaudissement. Beaucoup de jeune femme très élégantes se ruèrent presque immédiatement sur Redmond. Quelques une essayèrent d'aborder Violet qui refusa catégoriquement. Le jeune homme repéra vite sa cavalière et se dirigea vers elle. Nolarine se leva et lui sourit. Quand il arriva à sa hauteur, il lui pris les main et lui dis :
« Tu es magnifique ce soir 'Larine. Cette robe te va à ravir.
-Merci Violet, Toi aussi tu es très élégant. Oh ! Je crois que tu as des admiratrices !
-Oui je sais. Je n'arrive pas à m'en débarrasser !/b] »
Nolarine pouffa avant de se rapprocher de l'oreille de Violet et de lui chuchoter :
« [b]Embrasse-moi.. Elles devraient comprendre.

-Quoi ?! Nolarine, je te rappelle que l'on essaye de garder notre relation secrète ! Si je t'embrasse, tout le monde sera au courant !
-Je sais ! Mais regarde autour de nous ! Ils nous observent tous, je n'ai plus l'impression que se soit encore un secret
-Ah.. D'accord... Tu as gagné. Tu es très forte toi quand même ! »
Nolarine rigola légèrement avant de sentir les lèvres du préfet sur les siennes. Elle ferma les yeux et les deux amoureux s'embrassèrent au milieu de la foule qui les observait sans comprendre.

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Je suis Libre. Libre d'aimer, Libre de détester, Libre de pleurer, Libre de penser, Libre d'avoir peur, Libre de rire, Libre de protéger ceux que j'aime.
Je suis Libre. Personne de me retira cette Liberté que j'affectionne tant.
Je suis Libre et je clame ton nom haut et fort : Liberté !"


~Please raise your right hand~


Mes délires:
 

Merchi mes n'amizes <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Romance au Weston College Aujourd'hui à 21:18

Revenir en haut Aller en bas

Romance au Weston College

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: La Zone des Membres :: Le Coin Ecriture :: Histoires-